FICHES DE LECTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FICHES DE LECTURE

Message par Kévrin STERIOU 29 le Jeu 20 Juil - 18:44

Si vous êtes intéressés, on pourrait ouvrir une section "fiches de lecture". J'en ai pas mal en diffusion. On pourrait également faire le point sur les livres et films de SK par ordre chronologique ou alphabétique. Et faire également le point sur la multitude des nouvelles du Maître.
avatar
Kévrin STERIOU 29

Messages : 16
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : AGEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FICHES DE LECTURE

Message par Pennywise le Jeu 20 Juil - 18:50

Kévrin STERIOU 29 a écrit:Si vous êtes intéressés, on pourrait ouvrir une section "fiches de lecture". J'en ai pas mal en diffusion. On pourrait également faire le point sur les livres et films de SK par ordre chronologique ou alphabétique. Et faire également le point sur la multitude des nouvelles du Maître.
Très bonne idée si tu es volontaire pour le faire je te laisse le plaisir de le faire cheers
avatar
Pennywise
Admin

Messages : 37
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://stephenking.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: FICHES DE LECTURE

Message par Kévrin STERIOU 29 le Jeu 20 Juil - 19:13

Il faut juste que je reprenne contact avec le fonctionnement d'un forum...Cela fait longtemps que je n'y étais pas venu...
avatar
Kévrin STERIOU 29

Messages : 16
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : AGEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FICHES DE LECTURE

Message par Pennywise le Jeu 20 Juil - 19:19

Kévrin STERIOU 29 a écrit:Il faut juste que je reprenne contact avec le fonctionnement d'un forum...Cela fait longtemps que je n'y étais pas venu...
Bien sur ne t 'en fais pas , comme je te disais sur l'autre topic je suis une novice Laughing ^C'est en forgeant qu'on devient forgeron comme on dit cheers
avatar
Pennywise
Admin

Messages : 37
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://stephenking.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

22 NOVEMBRE 1963

Message par Kévrin STERIOU 29 le Jeu 20 Juil - 19:22

22/11/63 (Le livre).

!!! ATTENTION POST A SPOIL !!!

Paru le 28 Février 2013 en France.

SI JE POUVAIS VOYAGER DANS LE TEMPS

« 22 novembre 63: 3 coups de feu à Dallas. Le président Kennedy s'écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l'Histoire? 
2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d'une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d'un cancer. Une "fissure dans le temps" au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d'empêcher l'assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d'un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d'une jolie bibliothécaire qui va devenir l'amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu'altérer l'Histoire peut avoir de lourdes conséquences...Une formidable reconstitution des années 60, qui s'appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine. »(Babelio)

Dans ce roman, Stephen King a également profité de son voyage dans le temps pour insérer un nombre intéressant d’allusions à ses précédents ouvrages. Il y a donc un petit cadeau pour tous ses fidèles lecteurs. J’aime d’ailleurs à dire que si cela se trouve, il a également inséré des allusions à de futures parutions. A noter également l’apparition du seul personnage réellement « fantastique » de l’histoire : Carton rouge, jaune ou vert, selon...un principe pas réellement révélé par le King.  

















Personnages :
-Jake EPPING (« George Amberson ») : professeur de littérature, né en 1976 (40 ans en 1963) ; il est le narrateur du récit et principal moteur de l'action dans le roman ; il a pour compagne Sadie Dunhill.
-Sadie DUNHILL : bibliothécaire au lycée de Jodie, née en 1935 (28 ans en 1963) ; dans la version originale, elle est la compagne de Jake, vit un an avec lui, le quitte et vit de nouveau avec lui après qu'il lui a sauvé la vie ; après l'annulation du voyage de 1960-1963 par Jake, elle reste célibataire et s'engage pour les droits sociaux des minorités et des personnes en difficulté.
-Lee H. OSWALD : Américain communiste, il souhaite, après s'être rendu en Union soviétique et revenu aux États-Unis marié et père de famille, tuer le président Kennedy. (Meurt à la fin bien entendu).
-Harry DUNNING : concierge du lycée de Lisbon Falls, il a subi un événement dramatique dans son enfance ; Jake va tenter d'empêcher cet événement.
-Al TEMPLETON : gérant de snack, il a découvert la faille spatio-temporelle permettant d'accéder à l'année 1960 ; il va mourir d'un cancer.

Cette section n’implique que mon propre ressenti, chacun ayant le sien naturellement.
Le plus gentil : Al, car son action part d’un bon sentiment.
Le plus méchant : Le bookmaker qui tabasse Jake.
Le plus zarbi : Carton jaune.
Le plus beau : Jake, pour celles et ceux qui ont vu la série;)
La plus belle : Sadie, bien sûr.
Le plus fêlé : Lee H. OSWALD, mais cela on s’en doutait.





















Liens avec d'autres romans de Stephen King.
« -En 1960, Jake Epping se rend dans un bar de Derry, ville fictive de l'État du Maine, dans laquelle le barman lui parle d'une série de meurtres d'enfants, citant Patrick Hockstetter et George Denbrough, et évoque la possibilité que le meurtrier soit déguisé en clown. Ces événements sont relatés dans Ça, roman dans lequel interviennent les adolescents Richard « Richie » Tozier et Beverly « Bev » Marsh. Il sont d’ailleurs rencontrés par le narrateur Jake Epping, dans une scène qui correspondrait à la fin du livre de Ca.  
-Les Lions, équipe de football du lycée de Jodie, rencontrent les Ours d'Arnette, Arnette étant une ville fictive du Texas (comme Jodie d'ailleurs) apparaissant dans Le Fléau ;
-À plusieurs reprises le héros croise une Plymouth Fury rouge et blanche, voiture du roman Christine ;
-De multiples clins d'œil au cycle de La Tour sombre :
*le chiffre 19 que l'on retrouve sous la forme du coffre 775 (7+7+5 = 19) de la banque, où le héros cache ses effets personnels ;
*le 19 juin 1999, lorsqu'un réacteur nucléaire explose dans la réalité alternative, ce qui correspond à l'accident ayant failli tuer Stephen King dans la fiction et la réalité ;
*la Takuro Spirit, voiture présente également dans les aventures de Roland et de son Ka-Tet ;
*John Cullum dans le Maine qui vient en aide au Pistolero et Andy Cullum dans le Maine que Jack Epping empêche de blesser une jeune fille ;
*le même Cullum lui apprend à jouer à un jeu de cartes appelé le « Crib » et où une main impossible se nomme la « dix-neuf mystique ». »(Wikipédia)





















Ce que j’en pense :
Je ne sais pas si je le mettrais dans mes livres préférés, mais il a une bonne place sur l’étagère.
Stephen KING nous raconte une Amérique oubliée. On vit dans un monde complètement différent de celui qu’on pourrait imaginer. Stephen KING décrit avec précision l’Amérique des années 60. On sent un long travail de documentation aussi bien sur ces années que sur l’assassinat du Président Kennedy.
L’histoire du voyage dans le temps n’est pas nouvelle mais il sait nous faire redécouvrir une autre façon de voir. En choisissant un des plus gros mystères de ce 20ème siècle, il trouve le moyen de nous faire entrer encore plus dans le « Caché ». Ses paradoxes temporels sont un peu attendus, mais ils sont tout de même bien racontés.
L’histoire peut sembler facile d’accès au départ mais on s’aperçoit vite que 2 trames bien distinctes se concrétisent. Tout d’abord, l’espionnage de OSWALD, puis l’histoire d’amour de Jake et Sadie. On sent un couple uni par l’amour fou. On sent que malgré les différences d’époques, l’amour triomphe toujours.
Malgré le fait qu’on connaisse certainement la fin de l’aventure, le suspense est constant tout le long du livre ce qui donne envie de continuer.
J’ai adoré les allusions nombreuses aux anciens romans et plus particulièrement une scène de « ça » qui est vécue de l’extérieur d’une façon impressionnante.
Je reste totalement séduit par ce livre et si vous ne connaissez pas le King, je conseillerais de le découvrir par ce roman.
Note : 9/10

Quelques phrases.
Bien souvent, les réponses les plus simples dans la vie sont celles qui ne nous viennent pas aussitôt à l’esprit.
Même les gens qui seraient capables de vivre dans le passé n’auraient aucune idée de ce que l’avenir leur réserverait.
Quelqu’un qui ne tire pas de leçons du passé est un imbécile.
La bêtise est l’une des choses dont on s’avise le mieux rétrospectivement. L’autre, ce sont les occasions manquées.
Nous ne savons jamais quelles vies nous influençons ou non, ni quand, ni pourquoi. Du moins, pas avant que l’avenir n’ait submergé le présent. Nous l’apprenons quand il est trop tard.
La vie prend des virages à 180 degrés, et quand ça arrive, c’est sur les chapeaux de roues qu’elle le fait.
Le passé est tenace, il ne veut pas être changé.
Je lui avait répondu qu’il était absolument libre de son opinion, car l’opinion, c’est comme le trou du cul, tout le monde en a une.
Empêcher les gens de parler ? Autant essayer d’empêcher le vent de souffler.
Ne pas être seul, c’est regarder la lune se lever sur la vaste terre endormie et pouvoir appeler quelqu’un à la fenêtre pour la contempler ensemble.


Résumé complet.
Stephen KING a toujours eu comme qualité de vouloir nous surprendre. Il trouve des idées parfois tellement évidentes qu’on pourrait se demander pourquoi nous ne les avons pas eu avant lui. Tout simplement parce que c’est le King. Tout simplement.

22/11/63, c’est d’abord l’histoire de la plus grande énigme du 20ème siècle : « Qui a tiré la balle qui tua Kennedy ?».

Stephen King pose la question et va encore plus loin : « Peut-on changer le cours de l’histoire ? ».

Que feriez-vous si vous pouviez changer l’histoire ? Chacun de nous s’est posé cette question à titre personnel. Si je pouvais revenir en arrière, je changerais…
Et si un pouvoir nous était donné, et si on pouvait changer l’histoire… ?
Mais quelqu’un s’est-il imaginé que cela pourrait être pire… ? Stephen King l’a fait...
22 novembre 63: 3 coups de feu à Dallas. Le président Kennedy s'écroule et le monde bascule.

« 2011. Jacob (dit « Jake ») Epping exerce la profession de professeur d'anglais à Lisbon Falls dans l'État du Maine. Al Templeton, qui tient un snack dont Epping est un client régulier, lui explique qu'il souffre d'un cancer du poumon. Dans la réserve de son snack, il lui révèle qu'il y a une sorte de portail temporel qui transporte quiconque la franchit en 1958, comme Jake le découvre lui-même lors d'un bref voyage.
À son retour, Templeton lui explique que le but de son dernier voyage était d'empêcher l'assassinat de John F. Kennedy mais qu'il a dû renoncer quand il est devenu trop malade. Le souhait de Templeton est que Jake accomplisse cette mission à sa place car il est convaincu que l'histoire en serait changée pour le mieux. Il lui indique aussi trois règles immuables du voyage dans le temps : peu importe le temps qu'on reste dans le passé, il ne s'est déroulé que deux minutes quand on revient dans le présent ; le passé « résiste » aux changements de façon proportionnelle à l'importance de ceux-ci ; et chaque nouveau voyage annule tout ce qu'on a pu changer lors du précédent, à l'exception de quelques effets secondaires minimes.
Muni de la fausse identité de George Amberson, Jake fait alors un voyage-test dans lequel son but est de sauver la famille de Harry Dunning, le concierge du lycée, dont les membres ont tous été tués par Frank Dunning, le père de Harry, le soir de Halloween 1958. Jake s'installe à Derry, où le drame a eu lieu, et surveille Frank Dunning. Le jour d'Halloween, Jake est victime de divers accidents qui le retardent mais parvient à empêcher Dunning d'assassiner toute sa famille. Jake réintègre le présent de 2011 mais apprend que Harry a été ultérieurement tué lors de la guerre du Viêt Nam, conséquence inattendue de son intervention.



Hésitant sur la conduite à tenir, il découvre que Templeton s'est suicidé en absorbant une dose massive d'antalgiques et lui a laissé une lettre le suppliant d'accéder à sa requête, ainsi que ses notes sur Lee Harvey Oswald et une fiche de résultats sportifs de l'époque permettant de faire des paris sportifs et de gagner de l'argent.
Jake Epping repart une troisième fois dans le passé et utilise ses connaissances acquises lors du voyage précédent pour éliminer Frank Dunning sans coup férir. Il part ensuite pour la Floride où il enseigne dans un lycée jusqu'en 1960. À la suite d'un pari sportif chez un bookmaker lié à la mafia lui ayant rapporté une forte somme, il estime sa vie menacée et part précipitamment pour Dallas. Il s'installe à Jodie, petite ville à quelques heures de route, et fait des remplacements au lycée local. L'année suivante, il accepte un poste de professeur à plein temps et noue des liens amicaux avec Sadie Dunhill, la nouvelle bibliothécaire récemment séparée de son mari. Ils tombent amoureux l'un de l'autre mais Sadie le quitte quand elle devine qu'il lui cache trop d'éléments de sa vie. Jake part alors pour Dallas et commence sa surveillance intensive d'Oswald afin d'établir avec certitude si celui-ci a agi seul.

Jake et Sadie se réconcilient en octobre 1962 à l'occasion de la crise des missiles de Cuba et Jake est désormais déchiré entre sa mission et son amour pour Sadie. Il décide d'attendre jusqu'au 10 avril 1963, date de la tentative d'assassinat manquée d'Oswald sur le général Edwin Walker, pour passer à l'action mais, le même jour, l'ex-mari de Sadie la prend en otage. Jake la sauve mais Sadie est néanmoins défigurée d'un côté du visage. Jake prend soin d'elle pendant sa convalescence et lui révèle la vérité sur lui et sa mission. Jake est enfin convaincu qu'Oswald a agi seul et est décidé à l'abattre. Mais, après avoir remporté un gros pari pour couvrir les frais d'hospitalisation de Sadie, il est très sévèrement battu par des gangsters locaux liés au bookmaker de Floride.
Souffrant de plusieurs blessures et d'amnésie partielle pendant trois mois, il ne se souvient de détails cruciaux sur sa mission que quelques jours avant le 22 novembre. Sadie le persuade d'accepter son aide car il est trop diminué pour agir seul.
Le jour fatidique, le passé place plusieurs obstacles mortels sur leur route mais ils atteignent néanmoins juste à temps la Texas School Book Depository, dans laquelle Oswald est embusqué. Jake empêche Oswald de tuer Kennedy mais Sadie est mortellement touchée et meurt dans ses bras. Interrogé par le FBI puis relâché, traité en héros, Jake est décidé à tout recommencer pour empêcher la mort de Sadie : il décide de revenir en 2011 pour vérifier si son acte a eu les résultats sur le long terme escomptés.
À son retour en 2011 dans le Maine, Jake est étonné de découvrir un monde où la plupart des bâtiments sont en ruine ou délabrés, où les services publics ne fonctionnement pas et où les rues sont quadrillées par de jeunes délinquants. Il rencontre Harry Dunning avec qui il a une longue discussion, dont il résulte qu'à la suite de l'échec de l'attentat contre Kennedy en 1963 (point de divergence historique), l'histoire de l’Amérique et du monde a évolué de manière beaucoup plus négative que dans l'époque initiale de Jake.
De nombreuses attaques ou accidents nucléaires ont eu lieu, et de très graves catastrophes naturelles provoquées par les « harmoniques » (déchirures dans la réalité) de Jake ont bouleversé la planète.
Jake décide de retourner dans le passé pour annuler cette trame historique. Il reste quelques semaines en 1958, se demandant s'il pourrait y vivre avec Sadie sans que cela ne change trop la réalité. Après mûre réflexion et la mort dans l'âme, il estime finalement que le risque est trop grand et revient, pour la dernière fois, en 2011. Il retrouve son monde initial (tel que résultant de la mort de Kennedy) et s'en trouve fort satisfait, si ce n'est son immense tristesse d'avoir perdu Sadie, qui néanmoins ne sera jamais tuée par Lee Harvey Oswald en 1963.
Début 2012, Jake découvre par internet qu'une fête va être donnée dans la ville de Jodie en l'honneur de Sadie, qui va recevoir le titre de « Citoyenne du siècle » à l'occasion de ses 80 ans. Jake apprend que Sadie avait été blessée par son ex-mari en 1963, qu'elle avait été défigurée mais qu'elle a survécu. Par la suite, elle s'est engagée en faveur des droits civiques et des programmes sociaux destinés aux aveugles, et elle a été membre à plusieurs reprises du conseil municipal de Jodie.
Elle a aussi été élue à l'assemblée législative de l'État du Texas où elle a promu avec constance ses idéaux sociaux. Néanmoins Sadie ne s'était jamais remariée et était restée célibataire toute sa vie.
Jake, qui a le physique d'un homme de 40 ans, décide de se rendre à la fête afin de revoir l'amour de sa vie. Il se présente à Sadie sous l'identité de George Amberson, et danse avec elle sur l'air de In the Mood, la chanson sur laquelle ils étaient tombés amoureux. »(Wikipédia)

A noter : Il existe une fin alternative au roman. Vous la trouverez ci-dessous.

http://stephenking.com/other/112263/112263.html


















22/11/63 (la série)

« Une production de la Warner Bros.
Produite par J.J. ABRAMS. Réalisée par Kevin MACDONALD sur un scénario de Bridget CARPENTER.
Avec comme acteurs principaux James FRANCO (Jake EPPING), Chris COOPER (Al TEMPLETON), Sarah GADON (Sadie DUNHILL), George MACKAY (Bill TURCOTTE), Lucy FRY (Marina OSWALD) et Daniel WEBBER (Lee H. OSWALD).
C’est une mini-série reprenant le récit du livre à quelques détails près. Elle est composée d’un pilote de 81 minutes suivi par 7 épisodes d’environ 45 mns.

Pour l’avoir vue juste après avoir lu le roman, j’estime qu’elle correspond bien à l’atmosphère du livre.

Liste des épisodes.
1)Le Terrier du lapin.
2) Halloween-ville.
3) Les Domaines hantés.
4) Le Poids du secret.
5) Le Cœur révélateur.
6) Visions du futur.
7) La Course contre la montre.
Cool L'Effet papillon. »(Wikipédia)















22/11/63

Tu as cru vouloir faire le bien autour de toi
En allant tout défaire le mal fait avant toi.
Mais comment réussir sans se faire déjouer
Sans se faire bannir et tout recommencer ?

Il te fallait du temps pour tout manigancer
Et savoir le moment où tout commencerait
A cet instant agir, sans te faire surprendre
Et surtout réussir, car sinon tout reprendre.

Osvald était derrière et Kennedy devant
Comment allais-tu faire pour déjouer ses plans
Faudrait-il qu’il meure pour que tout cela cesse
Et que cette grande peur enfin ne te délaisses ?

Tu as bien réussi, Kennedy est vivant
Maintenant c’est fini repars vers le présent.
Mais pourquoi tout ce noir, qu’est-il donc arrivé ?
Il n’y a plus d’espoir, tu dois recommencer…


Régis DEZARY
avatar
Kévrin STERIOU 29

Messages : 16
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : AGEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FICHES DE LECTURE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum